Les premiers patients atteints de l’eczema soignés par les cellules souches

Chronique ou récidivant l’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau…

L’eczéma, une maladie chronique fréquente chez l’enfant

Chronique ou récidivant l’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau caractérisée par la présence de rougeurs et de croûtes sur une peau sèche et provoquant des démangeaisons. Sa cause est un dérèglement du système immunitaire de la peau dû à la fois à des facteurs génétiques et environnementaux. Elle apparaît typiquement au cours de l’enfance et peut affecter dans les pays développés jusqu’à 20% des enfants et 3% des adultes.

Des propriétés immuno-modulatrices intéressantes

Les thérapies à base de cellules souches (SCT) ont démontré leur potentielle efficacité contre des maladies incurables au travers de plusieurs études préliminaires. Les cellules souches mésenchymateuses, en particulier et de par leurs propriétés immunomodulatrices, ont déjà été utilisées dans le traitement de certains troubles immunitaires. Dans ce cadre, leur effet dans le traitement de l’eczéma a été récemment évalué.

Une première étude pré-clinique, conduite par l’Université Nationale de Séoul (Corée du Sud) a établi les mécanismes au travers desquels des cellules mésenchymateuses extraites du sang de cordon ombilical humain intéragissent avec le système immunitaire de la peau pour atténuer la réaction inflammatoire lorsqu’elles sont injectées par voie sous-cutanée.

Une grande première chez des patients atteints d’eczéma

Cette année, le même groupe, en collaboration avec le Seoul St. Mary’s Hospital, a démontré que ces résultats pouvaient être reproduits avec succès dans le cadre d’un essai clinique.

L’étude a porté sur 34 patients:

  • 7 patients pour la phase I (évaluation de la tolérance et de la sécurité du traitement)
  • 27 patients pour la phase IIa (évaluation de l’efficacité en fonction de la dose de traitement administrée)

2 doses: faible et élevée ont été testées lors de la phase IIa et administrées de manière randomisée
 
Suite au traitement, consistant en une unique injection monodose sous-cutanée, les patients ont été examinés toutes les 2 semaines et jusqu’à 12 semaines. L’état de gravité de leur affection a été évalué grâce à un système de scores standard. Deux paramètres ont été mesurés : le SCORAD (Scoring Atopic Dermatitis) et EASI (Eczema Area and Severity Index).

Amélioration des symptômes et réduction des taux de biomarqueurs

L’injection sous-cutanée de human Umbilical Cord Blood Mesenchymal Stem Cells a permis d’améliorer les symptomes de la maladie. Cette amélioration a pu être quantifiée et confirmée par la mesure des 2 paramètres (SCORAD et EASI).

Plus spécifiquement, chez 55% des patients ayant reçu la dose élevée une réduction du score EASI de 50% a été observée. Il est intéressant de noter que l’efficacité du traitement dépend de la dose administrée, la dose la plus élevée ayant permis d’obtenir les meilleurs résultats.

Parallèlement à ces résultats, il est important de signaler que le traitement a conduit à une réduction des biomarqueurs typiques du niveau de gravité de la réaction allergique (IgE sériques totales et nombre d’eosinophiles sanguins).

Du point de vue de la sécurité, aucun effet secondaire grave n’a été observé et une bonne tolérance au traitement a pu être constatée.

Une preuve de concept

Les auteurs de cette étude considèrent ces résultats comme prometteurs et révélateurs du potentiel des thérapies à base de cellules souches du sang de cordon ombilical pour traiter une affection communément répandue.

Ils prévoient d’effectuer une nouvelle étude, à plus grande échelle et avec un groupe contrôle dont les patients recevraient un placebo, afin de renforcer les résultats obtenus et de mettre au point un nouveau traitement accessible au grand public.

LES REFERENCES
Kim HS, Yun JW, Shin TH et al. (2015) Human umbilical cord blood mesenchymal stem cell- derived PGE2 and TGF-beta1 alleviate atopic dermatitis by reducing mast cell degranulation. STEM CELLS 33:1254–1266. Kim HS, Lee J H, Roh KH et al. (2016) Clinical Trial of Human Umbilical Cord Blood-derived Stem Cells for the Treatment of Moderate-to-Severe Atopic Dermatitis: Phase I/IIa Studies. STEM CELLS