Cellules souches du tissu ombilical et traitement du cancer du poumon

Viabilité de la thérapie par cellules souches du cancer du poumon en remplacement de la chimiothérapie.

Un nouvel essai du National Health Service (NHS) a été établi pour étudier la viabilité de la thérapie par cellules souches du cancer du poumon en remplacement de la chimiothérapie.

La nouvelle vient après que les médecins de l’University College London (UCL) ont prouvé que les cellules souches mésenchymateuses (CSM), qui se trouvent dans les tissus du cordon ombilical, ont la capacité de cibler les cellules cancéreuses de l’organisme.

L’étude menée par les chercheurs de l’UCL a montré que les CSM ont la capacité unique de « se diriger  » vers les cellules cancéreuses lorsqu’elles sont transplantées dans le corps.

Les résultats suggèrent que les médecins pourraient utiliser les cellules souches mésenchymateuses comme thérapie « cheval de Troie » en transportant des composés anticancéreux directement sur le site des tumeurs malignes. Dans l’essai du NHS, les scientifiques espèrent que les CSM seront donc en mesure de livrer une molécule immunitaire spécifique appelée TRAIL au site de la croissance maligne.

Inspiré par l’étude de l’UCL, l’essai NHS verra 46 patients atteints d’un cancer du poumon recevoir une greffe de cellules souches après trois semaines de chimiothérapie standard. Pour que les responsables approuvent le traitement, les scientifiques devront trouver un moyen de modifier et de mettre en culture les CSM afin d’administrer TRAIL en toute sécurité à des doses suffisantes, sans perdre les caractéristiques clés de la cellule.

Mais surtout, les greffes de cellules souches ne sont encore qu’un complément à la chimiothérapie. Le nouvel essai MSCTRAIL pourrait changer cela en faisant des cellules souches l’option principale.

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/14712598.2016.1188074?src=recsys&