Le Prof. Dr. Med. Breymann est convaincu du potentiel des cellules souches périnatales

Les cellules souches sont particulièrement adaptées à une utilisation en médecine régénérative.

Le témoignage du Dr. Breymann, professeur en obstétrique et médecine pré-natale

Mon activité a trait aux cellules souches périnatales et à leurs avantages depuis de nombreuses années.

En l’an 2000, j’ai entamé une collaboration avec la clinique de chirurgie cardiaque. Nous avons développé la première valve cardiaque composée de cellules souches issues du cordon ombilical, qui est déjà utilisée avec succès dans des essais sur les animaux et qui, devrait être bientôt validée pour une utilisation sur des êtres humains. Actuellement, il existe une coopération étroite avec l’Institut de médecine régénérative de l’université de Zurich.

Il s’avère que les cellules souches, non seulement dans le sang de cordon ombilical mais aussi dans le tissu du cordon ombilical, sont particulièrement adaptées à une utilisation en médecine régénérative. Aujourd’hui déjà, les tissus osseux, les tissus cutanés, les tissus nerveux et les tissus cardiaques peuvent être régénérés à l’aide de cellules souches.

Des exemples récents de ce phénomène existent dans des rapports publiés récemment au sujet de recherches cliniques menées chez des enfants atteints de paralysie cérébrale chez lesquels l’utilisation de cellules souches a permis d’améliorer considérablement la récupération du tissu cérébral. C’est notamment le cas après une lésion cérébrale consécutive à un accident ou à des dommages causés par l’oxygène.

Personnellement, je suis convaincu du potentiel et des possibilités énormes des cellules souches périnatales ».

En savoir plus sur le Prof. Dr. Med. Breymann