Défluvium post-partum: qu’est-ce que c’est et comment le contrer?

Après l’accouchement la chute des niveaux d’œstrogènes entraîne une perte de cheveux plus ou moins aiguë. Mais ne désespérez pas: le défluvium post-partum est un processus physiologique et temporaire.

Pendant les neuf mois de grossesse, le corps de la femme subit des changements hormonaux majeurs, qui non seulement impliquent les nausées matinales, l’insomnie et le désir de manger des aliments absurdes, mais qui rendent les futures mères belles et radieuses.

En effet, pendant la gestation, les œstrogènes augmentent considérablement, avec un effet bénéfique, hydratant et régénérant pour la peau et les cheveux. En particulier, les cheveux deviennent plus épais et plus beaux grâce au niveau élevé d’œstrogènes qui allonge la phase de croissance (phase anagène). De plus, la substance vasodilatatrice produite par le placenta, la prostacycline, augmente la circulation sanguine du cuir chevelu, nourrit davantage les bulbes et favorise la naissance de cheveux plus sains et plus forts.

Après l’accouchement, cependant, cette condition semble changer radicalement: la chute des niveaux d’œstrogènes entraîne une perte de cheveux plus ou moins aiguë. N’ayant plus le « support » des œstrogènes, les follicules passent rapidement de la phase de croissance à la phase de repos (phase télogène), qui est la dernière phase de la vie des cheveux. C’est ce qu’on appelle le défluvium post-partum, qui se produit chez de nombreuses femmes après la naissance du bébé, d’une manière plus ou moins intense.

La situation est encore aggravée par l’hormone de lactation, la prolactine, qui affaiblit le cheveu et accélère sa transition de la phase de croissance à la phase de repos. La fatigue et les carences nutritionnelles des nouvelles mamans ne contribuent pas non plus à la santé des cheveux.

Mais ne désespérez pas: le défluvium post-partum est un processus physiologique et temporaire, qui s’arrête normalement dans les 12 mois suivant la naissance. Après cette période, les poils recommencent à pousser et les cheveux redeviennent aussi épais qu’avant.

Pour traiter au mieux cette condition, il est conseillé d’utiliser des produits cosmétiques très délicats qui n’altèrent pas le pH du cuir chevelu. En outre, vous devriez prêter attention à votre alimentation, en vous assurant de prendre les quantités nécessaires de vitamines et de minéraux et de bien vous hydrater. Enfin, essayez de « stresser » le moins possible vos cheveux, en les brossant à l’envers et en faisant attention à la chaleur du sèche-cheveux.

Protégez la santé de vos cheveux tandis que Nescens Swiss Stem Cell Science protège les cellules souches extraites du cordon ombilical de votre enfant. Cliquez ici pour en savoir plus.